RACINE(S) // L’attraction CompagnieCirque poétique // 1er Regard


Un mouvement poétique enveloppé d’un espace sonore, sous un arbre, dans un pré, sur une place de ville ou de village.

Une fable entre voix et corps, son et mouvement. Entre l’ici et l’ailleurs.Deux silhouettes dans une étendue suspendue où l’on s’attendrait à voir surgir le Petit Prince ou Godot. Elle vient d’ailleurs. D’un lieu proche ou lointain. Lui joue et chante.

Nomade, c’est sa terre natale qu’elle porte en elle, dans son bagage, qui s’ouvre, prend racine(s) à nouveau. Dans l’autre main une corde dont elle joue comme d’un lien à sa terre, une attache dans un ailleurs suspendu. Avec ces deux personnages se dessine une rencontre.

Ce spectacle initié par Inbal Ben Haim, est l’occasion de traiter d’un thème qui lui est particulièrement cher : sa terre natale. Elle est née de cette terre et la porte en elle, avec elle ; dans son bagage. D’une main elle joue avec sa terre et de l’autre elle joue avec une corde qu’elle agrippe, serre, perd, retrouve, accroche. Comme dans une quête d’identité et de questionnement sur ses racines, cette jeune femme joue d’une corde comme de son lien à sa terre patrie. Son dialogue avec David Amar nous amène à une rêverie dans laquelle chacun peut s’inventer des bribes d’histoires, dans des lieux inconnus, sous des temporalités différentes. Un conciliabule intime et personnel qui ouvre un regard sur l’autre et nous interroge, nous renvoie à des questions essentielles : la terre, les racines, le voyage, l’identité mais aussi la perte et le manque.

 

Concept, écriture corde lisse et interprétation : Inbal Ben Haim – Musique originale, composition et interprétation : David Amar – Dramaturgie, mise en scène et direction d’acteurs : Jean-Jacques Minazio – Scénographie et régie générale : Raphaël Maulny – Production : L’Attraction Compagnie – Coproduction : Ville de Puget- Théniers – Festival de cirque actuel « Scène de cirque » –  Ville de Valbonne – Le Pré des Arts – Festival des arts de la rue « Rue(z) vous » – Avec l’aide du Conseil Départemental 06 et de la Ville de Nice – Crédit photo : Nathalie Chiapella